Comment Marie à réussi à retrouver une vie de famille calme et sereine avec son fils identifié à Haut Potentiel

Marie m’a contactée il y a quelques temps déjà pour me parler des difficultés qu’elle rencontrait avec son fils Arthur, 7 ans, identifié il y a peu à Haut Potentiel.

Marie était épuisée de devoir chaque jour affronter les crises d’Arthur. Arthur est un petit garçon hypersensible et qui ne parvenait pas à canaliser ses émotions. Sa scolarité se passait mal car il s’ennuyait en classe et les enseignants ne savaient pas quoi lui proposer.

Les soirées étaient rythmées dès la sortie de l’école par les tempêtes émotionnelles d’Arthur qui éclataient sans raison apparente et qui étaient particulièrement difficiles à stopper. Arthur ne supportait pas l’autorité de ses parents et s’y opposait fréquemment. Toutes les tâches classiques de la vie quotidienne (les repas, le brossage des dents, la douche, l’habillage etc..) étaient sources de tensions et de conflits, Arthur refusant systématiquement toutes les consignes parentales.

Le moment du coucher était sans fin et cette maman se trouvait au bord du Burn out parental. Elle avait perdu confiance en ses compétences de maman et pensait ne plus être capable de proposer un modèle éducatif efficace à son enfant. Son budget était étouffé par les essais thérapeutiques qui ne venaient pas à bout des difficultés que Marie rencontrait au quotidien avec son fils.

Marie avait abandonné bon nombre d’envie de sorties avec Arthur, appréhendant toujours les tempêtes émotionnelles qui éclataient fréquemment lors des sorties. La relation de Marie avec Arthur était faite de tensions, de stress et ils avaient perdu leur belle complicité.

Marie a décidé de tester ma formation « 5 étapes pour retrouver une vie de famille calme et sereine avec mon enfant à Haut Potentiel » et voilà comment nous avons procédé :

Etape 1 : Définir ses objectifs éducatifs

La première étape lorsqu’on décide de mettre en place une dynamique éducative respectueuse des besoins spécifiques de notre enfant à Haut Potentiel est de définir nos objectifs éducatifs à l’aide des outils de l’éducation positive.

Mais alors me direz-vous, c’est quoi l’éducation positive exactement ? Il est vrai que nous en entendons de plus en plus souvent parler sans pour autant être certain(e) de ce dont on nous parle.

On me demande souvent en quoi l’éducation positive est particulièrement adaptée à l’accompagnement des enfants précoces ?

L’éducation positive est en fait le seul modèle d’éducation qui réponde parfaitement aux besoins spécifiques des enfants présentant une précocité intellectuelle !

Plutôt que de faire de longs discours, je vous propose d’analyser vous-même les valeurs de l’éducation positive mis en face des besoins spécifiques des enfants à haut potentiel :

  • L’éducation positive est basée sur le renforcement des bons comportements par la communication
  • Elle permet de déterminer vos objectifs éducatifs à long terme sans user d’autoritarisme ou de jeux de pouvoir.
  • Elle apporte de la chaleur mais aussi une structure, un cadre à vos enfants.
  • Elle vous permet de comprendre le raisonnement mais aussi les émotions de vos enfants.
  • Elle aide à résoudre les problèmes que vous rencontrez dans votre vie quotidienne.
  • Elle vous invite à vous focaliser sur la communication et la gestion des émotions de vos enfants.

Les besoins spécifiques des enfants à Haut Potentiel :

  • Les enfants précoces ont généralement une faille dans l’estime de soi, ils ont besoin d’être valorisés et encouragés au quotidien.
  • Ils détestent l’autorité et ne la comprenne pas, déclenchant en eux un fort sentiment d’injustice de leur statut d’enfant soumis à l’adulte.
  • Leurs caractères anxieux les amènent à avoir besoin d’un cadre ferme, rassurant et bienveillant au sein duquel ils se sentent en sécurité.
  • Leur hypersensibilité déclenche en eux des tempêtes émotionnelles qu’ils ne parviennent pas à contrôler.
  • Ils ont besoin d’apprendre à comprendre à identifier et communiquer leurs émotions de manière sereine et tranquille.

Vous le constatez par vous-même, l’éducation positive est l’outil idéal lorsque l’on cherche à accompagner les enfants présentant un haut potentiel dans le respect de leurs individualités et de leurs spécificités !

C’est au travers des 6 clés de l’éducation positive que vous allez pouvoir mettre en place des actions éducatives efficaces avec votre enfant à Haut Potentiel.

Pour se mettre en chemin vers une parentalité positive, nous pouvons également nous aider des principes de la Discipline positive. La discipline positive va, par exemple, nous inviter à apprendre à décoder nos propres émotions en fonction des comportements de notre enfant pour nous permettre de donner des réponses éducatives qui font mouche à chaque fois ! Elle nous guide également grâce à la règle des 4 R pour mettre en pratique rapidement une parentalité positive dans nos vies quotidiennes.

Enfin, l’éducation positive comme la discipline positive, nous donne des outils de compréhension des comportements de nos enfants mais également des outils pratiques pour mettre en place chez soi une parentalité positive grâce à nos compétences de parents.

aide enfants precoces, famille enfant haut potentiel, emotions enfant haut potentiel

Etape 2 : Connaître les caractéristiques de fonctionnements intellectuels, émotionnels et scolaires de notre enfant à Haut Potentiel

Peut-être êtes vous encore au stade du doute sur le Haut Potentiel de votre enfant ? Ou peut-être qu’un de vos enfants à été diagnostiqué à Haut Potentiel et que vous vous posez la question pour vos autres enfants ?

Il est véritablement important de connaître les signes qui doivent nous alerter sur un éventuel Haut Potentiel de notre enfant. Il nous faut également lever le doute en se tournant vers un psychologue ou neuropsychologue pour faire passer des tests à notre enfant et s’assurer de son Haut Potentiel ou non !

Une fois le diagnostic posé, vient le temps de nous informer et même de nous former aux spécificités de fonctionnements intellectuels et émotionnels de notre enfant à Haut Potentiel. Ce n’est qu’en ayant une bonne connaissance de ces spécificités générales que vous pourrez ensuite dresser le profil de Votre enfant.

Et oui, s’il est indispensable de connaitre les caractéristiques générales des enfants à Haut Potentiel, il faut aller plus loin pour pouvoir retrouver une vie de famille calme et sereine. Cette étape consiste à dresser le portrait de votre enfant, d’observer ses spécificités propres pour pouvoir ensuite mettre en place des actions éducatives qui correspondent réellement à ses besoins à lui. Les enfants à Haut Potentiel ont tous en commun une avance intellectuelle par rapport aux enfants du même âge mais ils ont des fonctionnements émotionnels spécifiques. Ces fonctionnements sont propres à chaque enfant. Ce sont ces fonctionnements là qu’il va vous falloir observer, analyser pour venir en aide à votre enfant dans le respect de son Haut Potentiel mais également de son individualité.

De la même façon que nous allons tenter de dresser le profil émotionnel de notre enfant, nous allons devoir connaître le profil scolaire de notre enfant. Comprendre le fonctionnement de notre enfant dans ses apprentissages va nous permettre d’aller à la rencontre des professionnels qui accompagnent notre enfant dans le cadre scolaire avec une base de réflexion. Aller à la rencontre des enseignants avec une bonne connaissance du profil scolaire de notre enfant va nous permettre de mettre en place un Projet d’Apprentissage Personnalisé sur la base des besoins réels de notre enfant.

famille enfant haut potentiel

Etape 3 : Accompagner les émotions de notre enfant

Nous venons de le voir, l’enfant à Haut Potentiel s’il a un fonctionnement cognitif spécifique, a également un fonctionnement émotionnel spécifique. En fait, le fonctionnement émotionnel de nos enfants est le même que pour tout être humain, c’est l’intensité des émotions ressenties et exprimées qui est différente !

Dans l’objectif de retrouver une vie de famille calme et sereine, il est important de comprendre le fonctionnement des émotions et leurs utilités dans notre vie. Il nous faut identifier leurs signes physiques et permettre à notre enfant de les identifier également. Nous avons besoin de savoir en quoi ces émotions sont utiles à notre vie pour mieux les comprendre.

Ce n’est qu’ensuite que nous pourrons réfléchir à la meilleure manière d’accompagner les émotions de notre enfant grâce à nos compétences de parent. Car oui, je suis absolument convaincue que vous êtes le meilleur parent pour votre enfant et que vous avez en vous les compétences pour l’accompagner, accompagner ses émotions comme son chemin de vie !

Bien sûr, il est plus facile d’accompagner les émotions de notre enfant quand nous avons connaissances des outils pratiques que nous pouvons utiliser dans notre vie quotidienne. De cette façon, nous ne nous sentirons plus jamais démuni(e)s face à l’intense ressenti ou expression des émotions de notre enfant à Haut Potentiel.

l'ennui

Etape 4 Eviter les tempêtes, les crises de notre enfant à Haut Potentiel

L’enfant à Haut Potentiel est souvent sujet à l’hypersensibilité et l’hyperesthésie. L’hypersensibilité concerne sa façon de gérer ses émotions et l’hyperesthésie concerne la manière dont il traite les signaux provenant de ses 5 sens.

Dans les 2 cas, notre enfant à Haut Potentiel est « hyper » c’est-à-dire que non seulement il reçoit les informations dans son cerveau 2 fois plus vite que la moyenne des gens de son âge mais il en reçoit également beaucoup plus simultanément.

Qu’il s’agisse de la sphère émotionnelle ou des sensations, toutes ces informations qui arrivent si vite et si nombreuses dans son cerveau génèrent un stress important pour son organisme. Ce stress va naturellement avoir besoin de se décharger et la « crise », la tempête éclate laissant l’enfant vidé et nous ses parents démunis face à une telle intensité de décharge que nous ne voyons pas arrivée et que nous ne savons pas comment accompagner.

Le regard social est un élément important de culpabilité voir de honte des parents d’enfants à Haut Potentiel quand la « crise » éclate à l’extérieur du domicile. Cette culpabilité, cette honte peut être largement réduite lorsqu’on connait la source de la « crise » et que donc nous pouvons y apporter une réponse et ne restons pas démunie. Mais s’il l’on considère que la « crise », les tempêtes de nos enfants à Haut Potentiel sont principalement dues à un stress important dans leur organisme, stress bien plus important que chez un autre enfant, alors nous allons également pouvoir construire des stratégies visant à limiter les sources de stress pour nos enfants et ainsi limiter le nombre de tempêtes et de « crises » !

Pour cela, nous devons nous attacher à connaitre les besoins de bases de nos enfants. Ces besoins sont les mêmes pour tous les enfants mais pour nos enfants, les respecter et encore plus indispensable ! Les respecter signifie ici répondre à ces besoins de bases. Les enfants sont dépendant des adultes qui les entourent pour répondre à leurs besoins. C’est notre rôle de parent de répondre aux besoins de notre enfant, encore faut-il les connaître et pouvoir adapter des réponses au regard des fonctionnement spécifiques de notre enfant !

Il est tout aussi important de répondre aux besoins affectifs de notre enfant. Nous savons désormais grâce aux neurosciences que les besoins affectifs de nos enfants sont aussi importants que les besoins de bases dans leur construction. C’est pour cela qu’il est important d’y répondre au mieux et toujours dans le respect des fonctionnements spécifiques de notre enfant à Haut Potentiel.

Qu’il s’agisse des besoins de bases ou des besoins affectifs de notre enfant, nous avons la possibilité de nous servir d’outils éducatifs reconnus et qui ont passé le test de l’expérience dans la vie quotidienne pour nous aider dans notre rôle de parent. Ces outils ne peuvent pas être généralistes mais bel et bien adapté au Haut Potentiel de votre enfant mais également au fonctionnement de cet enfant-là !

les émotions

Etape 5 : Prendre nos responsabilités !

Les difficultés que nous rencontrons parfois avec notre enfant à Haut Potentiel est parfois le savant mélange issu de la rencontre des problématiques spécifiques de notre enfant à Haut Potentiel et de nos propres problématiques à nous, ses parents !

Si l’on considère qu’il est désormais reconnu qu’un enfant à Haut Potentiel à la plupart du temps un de ses deux parents (ou les deux !) lui aussi à Haut Potentiel, mais surtout si l’on considère que la plupart des adultes découvrent leur douance après avoir été alerté sur la précocité de leurs enfants, alors on peut imaginer ce que la rencontre de ces deux histoires peut générer.

C’est pour cela qu’il me parait important dans cette cinquième étape de considérer nos responsabilités dans les tensions présentes dans notre vie familiale. Il ne s’agit pas de culpabiliser de quoi que ce soit mais simplement de prendre nos responsabilités !

Marie a mis en place cette stratégie. Voyons maintenant les résultats qu’elle a obtenu :

Bilan

Marie a pu définir ses objectifs éducatifs et construire des outils éducatifs personnalisés au profil de son enfant et de ses valeurs éducatives. Elle a pu tester tranquillement depuis chez elle tous ces outils et si elle n’avait pas obtenu de résultat ou si elle avait été déçu par le contenu de la formation, elle aurait pu dans un délai de 30 jours demander le remboursement de ses frais de formation. Elle avait d’ailleurs opté pour un règlement en plusieurs fois pour alléger son budget.

Marie n’est pas resté seule face à ses difficultés. Nous avons échangés de nombreux mails au fur et à mesure de la progression de Marie dans se formation. Lorsqu’elle doutait d’avoir bien compris des éléments théoriques mais aussi quand elle mettait en place ses premiers outils éducatifs. 

Grâce a cette formation Marie a pu définir les objectifs à long terme de l’éducation qu’elle propose à Arthur. Elle a appris à mieux connaître son fils et ses fonctionnements spécifiques comme sa personnalité. Marie a pu associer l’école au  projet d’arthur en fournissant des informations primordiales à son institutrice avec qui elle a pu définir le profil scolaire de son fils. Ensemble et en équipe éducative, les besoins d’Arthur ont été pris en compte dans le cadre scolaire et le comportement d’Arthur dans ce contexte s’est apaisé.

Arthur a pu profiter de nombreux outils éducatifs pour lui apprendre petit à petit mieux gérer ses émotions. Il a bénéficié d’une attention toute particulière de ses parents quant à ses besoins de bases et de ses besoins affectifs et les tempêtes émotionnelles ont nettement diminuées.

Une des grandes craintes de Marie était de faire de son fils un enfant roi ! Son entourage avait réussi à lui faire douter des bienfaits de l’éducation positive et mit en tête un risque de faire d’Arthur un enfant roi… Marie a rapidement constaté qu’Arthur ne serait pas un enfant roi car si l’éducation positive insiste sur la nécessité de satisfaire les besoins de bases et les besoins affectifs de son enfant, elle permet également de mettre en place un cadre ferme et bienveillant (Comme le préconise le Dr Olivier Revol dans ses conférences et ses livres) avec des règles non négociables.

Marie revient fréquemment dans ses modules de formation (accessibles sans limite de temps) pour revoir une ou plusieurs des notions apprises. Elle sait que lors des étapes de croissance de son fils, elle aura toujours le support de cette formation pour redéfinir ses objectifs et reconstruire des outils éducatifs adaptés à la croissance de son enfant.

gerer emotion enfant précoce, confiance enfant precoce

Si vous faites partis des abonnés à ce blog, surveillez bien votre boite mail, je vais très prochainement vous proposer de vous montrer à quoi ressemble la vie d’une famille qui fait le choix de ne plus subir les tensions permanentes mais de retrouver une une vie de famille calme et sereine !

2 Réponses à “Comment Marie à réussi à retrouver une vie de famille calme et sereine avec son fils identifié à Haut Potentiel

  • Monbellet Elise
    2 anspassé

    Bonjour, je trouve votre article intéressant et à mon sens, l’éducation positive est la plus adaptée à tous les enfants, y compris les enfants qui ne sont pas à haut potentiel.

    • Merci pour votre commentaire. Croyez bien que j’ai tenu compte de vos remarques 😉

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: