Fort caractère ou trouble de l’opposition?

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler des troubles de l’opposition.

Pourtant tous les enfants à haut potentiel qui s’opposent ne souffrent pas de troubles de l’opposition !

Si votre enfant de 2, 3, 4 et même 5 ans ne veut pas s’habiller quand c’est le moment, s’il refuse d’aller se doucher ou se coucher quand vous lui demandez…

Et bien c’est normal ! C’est une étape normale de son développement !

On ne peut pas parler de trouble de l’opposition avant l’âge de 6 ans.

Rappelez cette phrase :

« Ce n’est pas parce que votre enfant vous cause du trouble qu’il a un trouble ! »

Certains enfants ont simplement des tempéraments plus affirmés que d’autres !nt

Des problèmes d'opposition

Si par contre à l’école, au collège, votre enfant s’oppose souvent à l’autorité à ses professeurs. Qu’il a de nombreuses punitions, heures de retenues..

 S’il a tendance à ne pas vouloir suivre vos consignes à la maison, si ses comportements l’empêchent de se faire des amis ou génèrent beaucoup de conflits alors c’est autre chose.

A partir du moment ou les comportements opposants de votre enfant nuisent à sa vie sociale, alors on peut dire qu’il a des problèmes d’opposition.

Dans ce cas, avec une stratégie éducative adaptée qui tiendra compte de ses besoins, de son tempérament et de ses fonctionnements spécifiques d’enfant à haut potentiel (et notamment de son rapport particulier à l’autorité), les choses rentreront dans l’ordre.

trouble de l'opposition

Le trouble de l'opposition

Mais si votre enfant s’oppose tout le temps, pour tout.

Si vous avez le sentiment qu’il ne peut pas faire autrement que de faire l’inverse de ce qui lui est demandé et si cela dure depuis plusieurs années, alors vous êtes peut-être face à un trouble de l’opposition.

A ce moment-là, je vous invite à contacter un spécialiste de ce trouble pour aider votre enfant.

Vous devez comprendre que jusqu’à l’âge de 10-12 ans, les enfants ne savent d’eux que ce que les adultes leurs disent.

Ça veut dire que vous devez être très vigilant à la manière dont vous parler de votre enfant qui a un fort caractère.

Votre enfant se modèle à ce que vous attendez de lui.

Lorsque vous définissez votre enfant comme têtu, opposant, une vraie tête de mule, alors vous augmentez les risques que votre enfant adopte plus souvent ce genre de comportements pour coller à l’image que vous avez de lui…

N’oubliez pas non plus que les comportements de votre enfant, et particulièrement les comportements dérangeants, cachent des messages.

Ils sont souvent le signe d’un mal être de l’enfant.

Quand un enfant se sent bien, il se comporte bien !

Pour l’accompagner et l’aider, je vous invite à décoder les messages qui se cachent derrière ses comportements d’opposition et l’aider à communiquer ses besoins autrement.

Trackbacks & Pings

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error:

Ne partez pas sans votre Guide Educatif Gratuit !