cy_keraudren@yahoo.com

La parentalité positive oui mais pas que…

Quand on est la maman ou le papa d’un enfant à Haut Potentiel, il arrive qu’on soit confronté à de nombreuses crises quotidiennes de notre enfant. Je vous propose aujourd’hui de découvrir mes 3 clefs pour retrouver une vie de famille apaisée.

Quand la précocité est entrée dans ma vie, elle a emporté avec elle toutes mes certitudes

J’ai eu la chance de pouvoir me former à l’éducation positive mais malgré mes formations, je ne parvenais pas à instaurer une vie de famille apaisée, à avoir une relation agréable avec mon fils.

Je me suis longtemps senti coupable de ne pas parvenir à mettre en place les outils de la parentalité positive.

Et puis un jour, j’ai compris !

Les outils de la parenatlité positive ne sont efficaces que s’ils sont adaptés à MA famille, aux difficultés que JE rencontre comme maman et aux difficultés que rencontre MON enfant.

Et surtout, j’ai découvert que la bienveillance éducative commence par celle que l’on s’accorde à soi-même en tant que parent.

 

Pour parvenir à venir à bout des crises de mon fils, j’ai donc décidé de créer mes propres outils éducatifs, ceux qui me correspondent vraiment !

De cette expérience, j’ai tiré 3 clefs  pour retrouver une vie de famille apaisée.

parentalité positive

Oui à la parentalité positive mais pas uniquement...

Si vous voulez en savoir plus sur ma stratégie, je vous invite à vous inscrire à ma prochaine conférence en ligne gratuite dans laquelle je vous détaillerai comment faire pour mettre en place ces 3 clefs.

Mes 3 clefs pour retrouver une vie de famille apaisée

Mais aujourd’hui, voilà le fruit de mon expérience :

  • La première clef consiste à découvrir le message qui se cache derrière les comportements de notre enfant.

C’est quelque chose qui n’est pas toujours facile à faire, surtout quand on est le parent d’un enfant à Haut Potentiel et qu’on ne comprend pas toujours ses réactions.

C’est là qu’il est essentiel de comprendre les fonctionnements spécifiques de votre enfant.

Il ne s’agit pas d’excuser ses comportements mais d’ avoir un regard plus éclairé, plus juste sur les messages qui se cachent derrière ces comportements.

  • Une fois qu’on a appris à décoder ces messages, il est indispensable de créer des outils éducatifs personnalisés.

Et c’est là que je prends quelques libertés avec la parentalité positive.

En parentalité positive, on nous explique qu’on doit comprendre les messages de notre enfant. On nous dit quoi faire pour y répondre, quelles réactions on devrait avoir.

C’est très culpabilisant pour les parents qui ont vraiment à cœur de mettre en place une éducation bienveillante dans leurs familles et qui n’arrivent pas à appliquer ces grands principes.

Vous reconnaîtrez avec moi que les grands principes que l’on trouve dans les livres, on est tous et toutes d’accord pour les trouver intéressants, pertinents. Mais quand on est dans le feu de l’action, quand on est face à une crise de notre enfant, que c’est la 5ème de la journée, qu’on est fatiguée par notre journée de travail, les grands principes sont beaucoup plus difficiles à appliquer que lorsqu’on lisait tranquillement notre livre.

Pendant mes 20 années comme éducatrice spécialisée, j’ai appris une chose essentielle sur l’éducation : aucun enfant ne ressemble aux autres et aucune famille ne ressemble à une autre.

Votre enfant est à Haut Potentiel partage des spécifiés de fonctionnement avec les autres enfants à Haut Potentiel mais il est aussi lui-même, il a sa propre personnalité.

Et puis vous, ses parents, vous avez votre propre histoire, votre propre tolérance à certains comportements, vos propres valeurs éducatives qui ne sont pas les mêmes que ceux de vos voisins.

Les outils éducatifs que vous allez mettre en place pour créer un climat familiale serein doit impérativement être personnalisés aux besoins de votre enfant mais aussi à vos besoins. Si vous voulez qu’ils soient vraiment efficaces, et si vous ne voulez pas vous épuiser à essayer de les mettre en place, ils doivent absolument correspondre à votre enfant et vous correspondre à vous, au parent que vous êtes déjà et pas à un hypothétique parent idéal qui de toute façon n’existe pas !

  • La troisième clef vous l’avez compris, est de faire un vrai travail d’introspection pour comprendre vos réactions de parent et pour construire votre parentalité, celle qui vous ressemble, celle avec laquelle vous êtes alignée qu’elle soit conforme ou non aux conseils qu’on vous donne dans les livres.

Vous êtes-vous, avec votre propre histoire, votre propre parcours et puis surtout parce que votre enfant n’a pas besoin d’un parent parfait, il a besoin d’une maman ou d’un papa qui fait de son mieux !

Si vous voulez allez plus loin dans l’exploration de ces 3 clefs et découvrir ma stratégie éducative pour dire enfin stop aux crises de votre enfant, sans vous épuiser, rejoignez-moi dans ma conférence.

J’espère vous retrouvez nombreuses, nombreux lors de cette conférence !

Et en attendant, prenez soin de vous et de vos enfants

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error:

Dites stop aux crises de votre enfant !

Téléchargez vos 5 guides éducatifs 

Remplissez les champs du formulaire ci-desssous puis validez

Comme vous, je déteste les spams !