Haut potentiel intellectuel : un dangereux raccourci !

Voilà plusieurs années que les auteurs et les experts cherchent un nom pour désigner le fonctionnement de ces enfants atypiques dont les fonctionnement spécifiques sont désormais démontrés par l’imagerie médicale grâce à Dominic Sappey Marinier.

Les hastag  #hpi fleurissent sur la toile et les différents réseaux sociaux en référence à cette appellation de haut potentiel intellectuel.

Pourtant cette appellation n’est pas anodine !

Elle sous-entend que la caractéristique principale de nos enfants serait une sur efficience intellectuelle. Pire, elle réduit le haut potentiel a sa composante intellectuelle…

Or, on sait désormais que le résultat au test de QI est une des composantes du haut potentiel.

Haut potentiel intellectuel, oui, mais pas que...

Dans la plupart des cas, pour être identifié comme enfant ou plus largement comme une personne à Haut Potentiel, le résultat aux tests de QI doit être supérieur à 130.

Je dis dans la plupart des cas car il arrive, fréquemment, que les résultats aux tests de QI ne soit pas si simple à analyser.

Certains enfants aux profils hétérogènes ont des scores tellement éloignés aux différents items que le QI global ne peut pas être calculé. Pourtant, ils ont bel et bien le fonctionnement neuropsychologique du Haut Potentiel.

Le Quotient Intellectuel doit être considéré comme un indice d’identification du Haut Potentiel mais ne peut suffire à cette identification.

D’autres indices comme la dysynchronie, le profil émotionnel et plus largement une étude de la personnalité doivent compléter le tableau clinique pour permettre une identification du Haut Potentiel.

haut potentiel intellectuel

Un raccourci dangereux

Le problème quand on ne considère le haut potentiel que sous son aspect intellectuel, c’est que l’on réduit les spécificités de fonctionnements de nos enfants à leurs compétences intellectuelles.

On en revient à la vision (dévastatrice pour de nombreux enfants du surdoué), de celui dont la réussite scolaire est une évidence, de cet enfant consciencieux et soigneux, toujours un livre à la main, passionné par les apprentissages etc, etc…

Pourtant, tous les enfants à Haut Potentiel n’ont pas ce goût des apprentissages !

En réduisant le haut potentiel à un haut potentiel intellectuel, on participe à alimenter l’incompréhension avec le système scolaire qui refuse parfois de prendre en compte les fonctionnements spécifiques de nos enfants… parce que ce ne sont pas les premiers de la classe…

Et puis, un enfant à Haut Potentiel ou non ne peut se réduire à ses compétences intellectuelles.

Et si les enfants à Haut Potentiel ont de grandes compétences intellectuelles, elles peuvent ne pas être exploitées pour de nombreuses raisons : la dysynchronie inhérente au haut potentiel, une gestion difficile de ses émotions, des dys…, de l’anxiété etc, etc

Être un enfant à Haut Potentiel, c’est avoir un rapport au monde différent, c’est une manière d’être au monde légèrement différente, c’est une organisation globale de la personnalité spécifique qui ne peut se réduire aux résultats du test de QI !

Comment éviter de tomber dans le piège du Haut Potentiel Intellectuel ?

Si vous ou les accompagnants de votre enfant soupçonnez un Haut Potentiel chez votre enfant, rapprochez vous d’un professionnel spécialisé pour procéder aux différents tests nécessaires à l’identification.

N’hésitez pas à contacter l’AFEP pour obtenir une liste de professionnels spécialisés dans votre région.

Avant  de conclure la passation du test, assurez vous que le professionnel a une bonne connaissance des fonctionnements spécifiques des enfants à Haut Potentiel et qu’il prendra en compte la personnalité de votre enfant.

Assurez que l’identification du Haut Potentiel ne sera pas basé uniquement sur les résultats au test de QI .

Enfin, que vous soyez parents, éducateurs, professeurs ou directrice d’école, n’oubliez pas que les enfants à Haut Potentiel ont besoin d’être accompagnés dans le respect de leurs besoins spécifiques.

S’ils ont de grandes capacités intellectuelles, ils ont aussi et peut-être surtout besoin d’être aidé pour développer leurs habiletés sociales, apprendre à gérer leurs émotions, améliorer leur confiance en soi, dépasser leur anxiété, s’adapter à un modèle d’apprentissage qui ne correspond pas à leur fonctionnement spontané…

Acceptez les enfants à Haut Potentiel dans le respect de leurs besoins et de leurs fonctionnements spécifiques les aidera à se construire sur des bases solides pour devenir des adultes épanouis et heureux, riches de leurs différences, prêts à déployer leurs potentiels dans le monde.

Et vous, souffrez-vous encore de la réduction du Haut Potentiel de votre enfant à ses compétences intellectuelles?

Dites moi dans les commentaires comment la dénomination Haut Potentiel Intellectuel est une difficulté dans la vie de votre enfant

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error:

Dites stop aux crises de votre enfant !

Téléchargez vos 5 guides éducatifs 

Remplissez les champs du formulaire ci-desssous puis validez

Comme vous, je déteste les spams !