Comment exprimer ses limites à un enfant?

Nous avons bon être convaincue que l’éducation positive nous offre les outils idéaux pour accompagner nos enfants et nos enfants à Haut Potentiel encore plus, il n’empêche que nous ne savons pas toujours comment faire pour leurs exprimer nos limites.

En éducation positive, nous apprenons à chercher le message que notre enfant tente de nous faire passer par son comportement. Nous partons du principe qu’un enfant ne fait pas de caprice, qu’il n’est pas par plaisir irrespectueux, menteur ou même parfois violent.

Lorsque nous sommes confrontés à ce type de comportements, il est important de prendre un temps pour souffler et commencer à chercher quel est le message qui se cache derrière ce comportement. Quel besoin insatisfait pousse notre enfant à se conduire de telle ou telle manière ? Ce sont les bases de l’éducation positive.

poser des limites à mon enfant

Que se passe t-il si je n'exprime pas mes limites à mon enfant?

Pourtant, il ne s’agit pas du tout de ne pas exprimer de limites à nos enfants. Nous pouvons tout à fait se relier au besoin de notre enfant tout en lui exprimant ce que ça nous fait quand il agit comme ça.

L’empathie est en effet une base importante pour construire une communication bienveillante mais il ne faut pas oublier ce que ça nous fait !

Si je ne dis pas à mon enfant ce que ça me fait quand il adopte un comportement qui dépasse mes limites, que va-t-il se passer ?

 Je vais prendre sur moi, je vais garder l’émotion et la sentir monter en moi et je vais avoir une réaction de colère. Et oui, si je m’oublie, je  me fais violence et si je me fais violence, je vais créer de la violence…. Ce n’est bien entendu pas ce que nous voulons !

Il n’est pas rare que nous observions que si nous nous mettons en colère, notre enfant semble finalement apaisé, satisfait même d’avoir provoqué cette colère.

De quoi douter des principes de l’éducation positive puisque finalement, nous obtenons par notre colère ce que nous voulons : que notre enfant arrête de crier, qu’il lâche les cheveux de sa sœur qu’il a dans les mains, qu’il laisse le chien tranquille…

Je suis certaine que vous allez trouver plein d’exemples dans vos vies quotidiennes !!!

Il y a c’est vrai de quoi se demander comment il est possible que notre enfant ait une sorte de plaisir, de satisfaction quand j’agis de la façon qui semble être le pire pour moi ? Ce serait alors lorsque j’utilise des Violences Educatives Ordinaires que j’exprime mes limites de la meilleure façon ?

Un enfant a besoin de limites, de repères et les enfants à Haut Potentiel peut être encore plus que les autres. Ils ont besoin de se sentir contenu, stoppé dans leur toute puissance pour se sentir en sécurité et apaiser leurs anxiétés.

En me testant, mon fils évalue son pouvoir, sa capacité d’action, sa capacité à se rendre la vie belle ! Et cette expérience est indispensable à sa construction et à la construction de la confiance en soi. Il cherche  à évaluer son pouvoir mais il cherche aussi les limites de son pouvoir.

L’enfant à besoin se nourrir sa confiance dans le fait qu’il a un certain pouvoir d’action qui lui permet de nourrir ses besoins. Mais il a tout autant besoin de repères clairs pour se positionner par rapport à sa liberté d’action. Voilà pourquoi quand on pose une limite à notre enfant, nous observons de la détente, de la satisfaction.

Je vous dis souvent dans les articles de ce blog que je crois en l’accompagnement individualisé, personnalisé des enfants et de leurs familles. Ceci vaut aussi pour la définition des limites. Je ne vous dirais pas ici quelles sont les limites que vous devez apprendre à exprimer à vos enfants.

Chaque parent découvre ses limites en observant les situations au-delà desquelles il ne se sent pas confortable !

Nous reconnaissons ce besoin  de limite dans le processus de construction, d’apprentissage de la vie de notre enfant. La question est donc maintenant de savoir quelle stratégie nous allons utiliser pour venir nourrir ce besoin.

En éducation positive nous cherchons à éviter de créer des relations de pouvoir, le genre de relation qui place l’adulte au-dessus de l’enfant. Nous cherchons plutôt à obtenir la coopération de nos enfants.

Il est possible de créer des repères clairs, sans pour autant créer de relation de pouvoir.

Il est possible de vivre avec nos enfants des relations dans lesquelles nous pouvons goûter à la joie d’être ensemble et d’être pris en compte mutuellement sans qu’il y ait besoin de plus fort ou de moins fort.

Une stratégie inspirée de l'éducation positive

Je vous invite dans un premier temps à écouter le besoin de votre enfant tout en lui disant quels sont les vôtres.

La question que vous devez vous poser est la suivant : « est-ce que je suis confortable avec la stratégie que mon enfant à choisi pour me parler de son besoin ? » S’il s’agit de moqueries, de provocations, de marque d’irrespect alors nous allons lui signifier que nous ne sommes pas confortables avec ce type de communication.

Vous allez pouvoir maintenant exprimer à votre enfant ce que vous comprenez de son besoin, émettre des hypothèses.

Et vous allez également lui dire ce que ça vous fait ! Si cela vous est désagréable, quelle émotion est-ce que son comportement fait naître en vous… En faisant cela, vous allez donner les moyens à votre enfant de mesurer l’impact de ses actions. Vous n’aurez plus besoin d’utiliser les punitions ou les récompenses qui sont de toute manière totalement inéfficace dans un objectif d’éducation.

Vous allez exprimer les choses sous la forme de « Voilà ce que ça me fait quand tu agis comme tu agis et voilà quelles sont les conséquences sur mon envie de répondre à ton besoin. »

 Lorsque notre enfant agit de telle manière que nous ressentons le besoin de lui exprimer nos limites, notre envie de répondre à son besoin diminue. Qu’il s’agisse d’un besoin d’attention, de jeux, de moment privilégié, nous en avons moins envie lorsque notre enfant agit de manière à nous pousser à exprimer nos limites. Et c’est cela qu’il est important de verbaliser.

En faisant cela, nous allons permettre à notre enfant de mesurer les conséquences de ses actes et c’est de cette compétence qu’il  besoin pour se construire et évoluer.

Bien sûr, cela demande de changer  de paradigme par rapport à celui de l’éducation traditionnelle que nous sommes nombreux(ses) à avoir reçu ! Si vous souhaitez aller plus loin dans ce genre de démarche éducative, n’hésitez pas à demander à recevoir mes conseils sur « Comment faire en sorte que mon enfant écoute enfin ? » en cliquant ici !

C’est maintenant à vous de jouer !

Vous pouvez dans un premier temps tenter d’observer quels comportements de votre enfant créent de l’inconfort en vous et vous entrainer à identifier ce que cela vous fait…  

N’hésitez pas à partager vos expériences dans la zone de commentaires.

Rappelez-vous, vous êtes déjà le meilleur parent pour votre enfant et vous avez en vous les compétences nécessaires pour affronter les difficultés que vous rencontrez, il ne vous manque parfois que quelques pistes pour vous guider !

2 Réponses à “Comment exprimer ses limites à un enfant?

  • Vous avez tout compris .. Ce n’est pas aux parents d’éduquer les enfants … C’est aux enfants d’éduquer leur parents
    En effet ils ne sont qu innocence dépourvus de vices et savent instinctivement ce qui est bon pour eux et ceux qu’ils aiment 😉💖

  • Bonjour,
    Merci pour votre article. Il est très intéressant et permet de me rassurer.
    Cordialement

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: