13 conseils pour aider mon enfant à Haut Potentiel à apprendre sans s’énerver !

Déjà un mois que les enfants ont repris le chemin de l’école et déjà les problèmes sont là !

Votre enfant a de la difficulté à se mettre au travail, il manque de motivation et vous vous inquiétez pour son avenir ?

Vous aimeriez que votre enfant se mette au travail de manière autonome et avec plaisir mais les temps de devoirs à la maison ne sont que cris et larmes ?

La réussite scolaire est une grande source d’inquiétude pour les parents. Nous projetons notre peur de l’avenir sur les résultats immédiats qu’obtiennent ou non nos enfants aujourd’hui.

Découvrez dans cet article mes conseils pour motiver votre enfant à apprendre et avec plaisir !

motiver enfant haut potentiel

1. Les chiens ne font pas des chats !

Les enfants apprennent beaucoup par imitation. Si votre enfant a du mal à trouver de la motivation à son travail scolaire, demandez-vous quelle attitude et quel discours vous avez par rapport à votre propre travail.

Avez-vous vous-même du plaisir à travailler ou manquez-vous également de motivation ? Votre enfant a-t-il un exemple d’un parent motivé et qui éprouve du plaisir à se dépasser, à accomplir des efforts ? Ne sous estimez jamais le pouvoir de l’exemple que vous donnez à votre enfant.

Vous vous rendez compte en lisant ces lignes qu’en effet, vous manquez vous-même de motivation ? Pas de panique ! Il est toujours temps de changer ! Donnez vous comme objectifs de tenir vous-même un discours positif par rapport à votre travail et de trouver du plaisir à l’accomplir

2. Assurer les besoins de votre enfant

Deux des besoins fondamentaux de notre enfant est 1 d’’être sécurisé et 2 de se sentir aimé. Je vous encourage à respecter ses deux besoins. Pour cela, je vous invite à faire la part entre votre enfant et l’élève qu’il est dans le cadre scolaire. Pas facile n’est-ce pas ? Et pourtant c’est indispensable si vous voulez prendre soin de la qualité de votre relation avec votre enfant. Il ne s’agit pas d’être indifférent, de cliver totalement l’école et la vie familiale. Il s’agit plutôt de faire la part des choses. L’école ne doit pas envahir tout l’espace familial.

  • Définir un temps d’échange sur les questions scolaires. Que vous soyez présents au retour de l’école de votre enfant ou non, je vous encourage à définir un temps pendant lequel vous allez échanger avec votre enfant sur son vécu scolaire. Une fois ce temps écoulé, faites-en sorte que la vie d’élève de votre enfant ne vienne pas prendre toute la place dans votre sphère familiale. Comment réagiriez vous si votre patron vous poursuivait jusque dans votre canapé ??! Bouclez au plus vite les questions scolaires ! Lorsque nous travaillons, nous manquons parfois cruellement de temps à passer avec notre enfant, faisons-en sorte de ne pas les gâcher en laissant les préoccupations scolaires envahir notre relation.

 

  • Supprimer la double peine: votre enfant a commis une erreur à l’école ? Il a été sanctionné pour cette erreur ? Inutile d’ajouter une sanction ou pire une punition à la maison. Vous pouvez exprimez à votre enfant votre avis sur son comportement sur le temps défini mais ensuite, la vie de famille doit reprendre ses droits !

3. Créer du lien avec l’école

L’année scolaire vient tout juste de commencer. Il est possible qu’en dehors de difficulté particulière, vous n’ayez pas encore eu de contact avec les enseignants de votre enfant. Je vous conseille pourtant de créer un lien avec l’équipe enseignante avant que les ennuis n’arrivent !

  • Allez à la rencontre des enseignants avec des questions: n’arrivez pas vers les enseignants avec vos certitudes et votre propre avis sur la scolarité de votre enfant. Considérer l’équipe enseignante comme un partenaire qui peut potentiellement vous apprendre  des choses sur l’élève qu’est votre enfant.

 

  • Vous constatez déjà des difficultés pour votre enfant ? N’attendez pas que la situation s’aggrave. Vous avez la possibilité de demander la mise en place d’un Projet Personnalisé de Réussite Scolaire pour votre enfant afin de respecter ses besoins spécifiques liés au Haut Potentiel.
ecole enfant precoce, motiver enfant haut potentiel

4.Valorisez les efforts

En mettant l’accent sur le travail fourni, vous allez aider votre enfant à comprendre qu’il a les moyens de progresser même si le résultat final est en dessous de ses attentes.

  • Entrainez votre enfant à verbalisez les choses de manière positive
  • Plutôt que de dire « Je suis nul en math » dire « Je vais d’avantage m’entrainer en math »
  • Plutôt que de dire « J’ai fait des erreurs » demandez à votre enfant ce qu’il peut apprendre de ses erreurs
  • Plutôt que de dire « Je n’y arriverai pas » habituez votre enfant à vérifiez qu’il a fait le mieux qu’il peut

 

  • Portez votre attention sur les efforts observables que votre enfant a fourni plutôt que sur ses notes.

En vous intéressant plus aux efforts fournis qu’au résultat et à la note obtenue, vous encouragerez votre enfant à poursuivre ses efforts même si le résultat n’est pas à la hauteur de ses espérances.

5. Aider votre enfant à prendre conscience de ses forces

La réussite ne se construit pas sur des échecs mais sur des réussites. Permettre à votre enfant d’avoir conscience de ses talents, de ses forces est donc un très bon levier de motivation.

 L’utilisation des forces de chacun des individus engendre de la vitalité, un bien-être psychologique, une progression plus rapide vers les buts à atteindre ainsi qu’une meilleure résilience après des événements stressants. Ces bénéfices importants démontrent bien les avantages de développer les forces plutôt que de placer l’emphase sur les faiblesses. » Julie Bazinet (Eduquer les enfants avec la psychologie positive)

Le test (120 questions sur une vingtaine de minutes) pour prendre conscience de ses forces est disponible ici : https://www.viacharacter.org/survey/account/register

6. Évitez l’ennui !

Une des caractéristiques des enfants à Haut Potentiel est leur difficulté à supporter la répétition et à rapidement souffrir d’ennui ! Voici quelques idées pour éviter que votre enfant s’ennui en faisant ses devoirs :

 

  • Utilisez les lapbook: le lapbook permet de regrouper toutes les connaissances que l’on a sur un thème dans un même espace. Il ressemble à un exposé et permet aux enfants de prendre conscience de leurs connaissances. Découvrez des exemples de lapbook en cliquant ici

 

  • Des kits pédagogiques pour consolider les connaissances. Ma partenaire Isa Lise, maman d’enfants à Haut potentiel crée pour vous des kits pédagogiques adaptés aux enfants atypiques. Découvrez déjà de nombreux kits disponibles ici

 

  • Faites des liens avec la vie réelle ! La vie offre de très nombreux supports d’apprentissages. Vous pouvez encourager votre enfant à utiliser ses compétences et ainsi les consolider dans la vie quotidienne. Et si vous lui demandiez d’écrire la liste des courses ou encore de compter les sous de sa tirelire pour s’offrir le dernier jouet qu’il (elle) a tellement envie ! Même les jeux vidéo que nos enfants aiment temps donnent l’occasion d’entraîner leur cerveau, ils ont toujours un support visuel à lire par exemple 😊

 

  • Transformez-vous en apprenant: et si vous vous intéressiez réellement à telle ou telle leçon que votre enfant a à apprendre. Pourquoi ne pas lui demander de vous faire un cours à ce sujet ? Les enfants aiment en général jouer le rôle de ceux qui savent, surtout face à leurs parents et cela leur donnera l’occasion de vérifier leurs connaissances. Vous en profiterez pour passer un temps de relation de qualité avec votre enfant et pour remplir son réservoir affectif, tellement essentiel pour son équilibre.

7. Respecter les temps de concentration possible selon l’âge de votre enfant.

Le temps de concentration maximal d’un enfant augmente avec l’âge : quinze minutes vers trois à quatre ans, vingt minutes vers cinq ans, trente minutes vers sept ans, quarante minutes à l’âge de dix ans. Favoriser donc plusieurs séquences de travail selon l’âge de votre enfant.

8. Respecter les besoins spécifiques de votre enfant

Certains enfants ont besoin d’un espace calme et bien organisé pour travailler correctement. Mais d’autres aiment adopter des positions improbables ou on besoin de bouger (le mouvement favorise les apprentissages !!)

Plus le moment des devoirs ou des apprentissages en général est associé à des émotions positives, plus les connaissances s’encreront de manière durable dans le cerveau.

  • Pourquoi ne pas demander à votre bougillon de vous réciter sa leçon en sautant sur le trampoline ? Pour les travaux sur table, n’hésitez pas à investir dans les cousins d’équilibre gonflable généralement utilisés pour le Yoga mais très efficace pour les enfants qui ont du mal à rester statique sur une chaise.

 

  • Varier les lieux d’apprentissages. Plutôt que d’imposer le bureau comme seul espace de travail, n’hésitez pas à varier les lieux dans lesquels votre enfant peut se consacrer à ses devoirs scolaires. La variation des lieux réduira le sentiment de contrainte et limitera la lassitude.
motiver enfant apprentissage

9. Favoriser l’autonomie de votre enfant

Plus votre enfant sera impliqué dans l’organisation de ses apprentissages, plus il sera motivé. N’hésitez donc pas à le responsabilisez. Attention, cela ne signifie pas vous désintéressez des apprentissages de votre enfant. Je vous invite plutôt à encourager votre enfant à prendre la responsabilité de son travail scolaire.

  • Laissez-le choisir le moment le plus propice pour lui pour faire son travail.

 

  • Proposez à votre enfant des contrats de travail. Vous définissez alors les engagements que prend votre enfant ainsi que les vôtres. Votre enfant peut par exemple s’engager à boucler ses devoirs dès le dimanche matin et vous vous engagez de votre côté à être disponible pour lui pour l’aider s’il en a besoin sur ce même temps.

 

  • Proposez-lui (selon son âge) de vous soumettre son planning d’organisation incluant ses temps de devoirs pour le week end 😉

10. Développer la confiance en soi

Les enfants à Haut Potentiel ont tendance à avoir une faille dans leur confiance en eux. Ils ne croient pas en leurs compétences et doutent de la capacité. Certains préfèreront saboter volontairement leur travail plutôt que de prendre le risque de se tromper.

Pour favoriser la prise de risque nécessaire aux apprentissages, il est indispensable de travailler sur la confiance en soi de votre enfant. Je vous renvois pour cela à l’article suivant :

11. Trouver des stratégies pour l’aider à maintenir sa motivation

Le principe de la motivation repose avant tout sur la motivation intrinsèque. Afin de faire naître cette motivation pour votre enfant, je vous invite à vous procurer l’excellente formation de ma partenaire Isa Lise en suivant ce lien

12. Développer l’Intelligence Émotionnelle de votre enfant

En effet, le processus d’apprentissage est intimement lié aux émotions.

N’hésitez pas à vous procurer mon eBook gratuit « Comment accompagner les émotions de mon enfant à Haut Potentiel »

Pour aller plus loin sur le lien entre l’Intelligence Emotionnelle et les apprentissages, cliquez ici

13. Proposez une activité récréative et exutoire à votre enfant

Je ne suis pas pour la multiplicité des activités pour nos enfants. Néanmoins, avoir une activité extra-scolaire, de préférence utilisant les compétences physiques et ayant un effet exutoire est vivement conseillée. Cette activité ne sera bien entendu soumise à aucun chantage ni aucune punition, ces concepts étant totalement hors de propos dans toute dynamique d’éducation positive 😉

Vous connaissez désormais 13 points essentiels pour aider votre enfant à Haut Potentiel à s’investir dans ses apprentissages. Bien sûr, il ne vous sera  pas possible de mettre tout cela en place en même temps !!

Mais si vous deviez choisir un seul de ses conseils, lequel sélectionneriez-vous ? Je vous encourage à choisir un de ces 13 points et d’essayer de le mettre en pratique dans votre vie quotidienne avec votre enfant. N’hésitez pas à me dire en commentaire le conseil que vous avez suivi et les résultats que vous avez obtenus !

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

famille enfant haut potentiel, emotions enfant haut potentiel

Rejoins les abonnés à  ma newsletter et

Reçois ton eBook GRATUIT : 

"Comment accompagner les émotions de mon enfant précoce?"

Remplis les champs ci-dessous

 
 
 
 
 
 
error: