L’hyperesthésie

L'enfant à Haut Potentiel bénéficie souvent d’une capacité exacerbée de l’ensemble des 5 sens :

 

  • Son champ de vision est plus large, il peut également être hypersensible aux lumières, aux couleurs
  • Il distingue des sons beaucoup plus faibles que la moyenne des gens
  • Il a une forte sensibilité kinesthésique : vous comprenez maintenant pourquoi les étiquettes des vêtements lui sont insupportables ou que son t-shirt le serre de trop ou que les coutures des chaussettes sont réellement vécues comme une torture !
  • Son goût est très fin. Il est sensible aussi bien aux goûts des aliments qu’à la texture de ce qu’il met dans sa bouche.
  • Son odorat est très développé. Il peut même s’en servir comme source d’information sur l’environnement qui l’entoure (je me souviens de mon fils qui savait que tel voisin était monté avant nous dans l’ascenseur car il en avait perçu l’odeur !)

Quelles conséquences sur le cerveau?

L’hyperesthésie des enfants à Haut Potentiel n’est pas une chose à prendre à la légère !

Bien sûr, certains enfants seront plus sensibles aux stimulations visuels, d’autres seront plus olfactifs, il ne s’agit pas de faire de généralités. Mais pour tous, cela a une incidence non négligeable sur leurs comportements.

Une des particularités des enfants précoces est leur fonctionnement intellectuel. Leur cerveau ne sait pas traité une information à la fois. Il a été démontré par les neurosciences que contrairement à une personne lambda, le cerveau des enfants (ou adultes d’ailleurs) diagnostiqués à Haut Potentiel traite toutes les informations simultanément. Toutes les aires du cerveau sont actives en même temps, sans pouvoir prioriser l’information essentielle à traiter.

Ajoutez à cela l‘hypersensibilité sensorielle (hyperesthésie) et vous obtiendrez un cocktail détonant !

Toutes les informations de l’environnement se bousculent donc à la porte du traitement de l’information et ces informations sont ressenties de manière beaucoup plus intenses : de quoi causer des cas de surchauffe imminente !

Gare à la surchauffe !

Lorsque nous mettons nos enfants dans des environnements déjà riches en stimulations de toutes sortes, nous leur demandons également de supporter l’insupportable.

Imaginez toutes les odeurs présentent dans un supermarché (et toutes ne sont pas des plus agréables!), prenez le temps de vous concentrer sur les différents bruits d’un tel lieu. Oui concentrez vous. Visualisez les néons qui vous éblouissent et ajoutez à cela une étiquette qui vient vous frôler la peau comme du papier de verre.

Ressentez le stress des gens autour de vous, l’ennui de la file d’attente à la caisse…

Je continue?! Non, je pense que vous avez saisi où je voulais en venir !

Nos cerveaux d’adultes (presque normalement constitués !) discriminent toutes ces stimulations (sauf si vous êtes également à Haut Potentiel et là je n’ai rien besoin de vous expliquer !). Celui de vos enfants les reçoit en flux continu…

Cette hyper stimulation génère un réel stress dans l’organisme.

L’étiquette qui frôle la peau comme du papier de verre ou le t-shirt trop serré ou la boucle de la sandale … suffit à elle seul à générer une souffrance et donc un stress.

Et lorsque l’organisme subit un stress, il est programmé pour le décharger. Nous y sommes, notre enfant s’agite, court partout, tente par ses propres moyens de résoudre le problème qu’il est en train de vivre et puis la crise éclate pour autre chose, pour le paquet de bonbon que nous refuserons d’acheter ou pour quelque chose que nous jugerons sans importance… 

Il nous faut comprendre que cette décharge est physiologiquement nécessaire !

Vous pouvez transposer cet exemple aux réunions de familles, aux grandes fêtes mais aussi à votre sortie à la plage ou dans un musée et que sais-je encore !

Reconnaître ses sensations comme difficilement supportables !

La première des choses est bien entendu de reconnaître que même si cela vous semble exagéré, votre enfant ressent lui réellement de manière insupportable cette fameuse étiquette (oui, je sais que c’est elle qui vous parle le plus !!).

En reconnaissant sa sensation, vous venez confirmer son ressenti ce qui est essentiel.

Comme pour les émotions, si nous ne reconnaissons pas les sensations de nos enfants, nous leur envoyons un message contradictoire qu’il finira par intégrer pour nous plaire. Il se coupera de cette sensation désagréable puisque papa ou maman disent qu’elles n’existent pas mais il risque également de se couper de toutes les autres sensations agréables de la vie…,

education positive

Accompagner les émotions de mon enfant précoce

Cliquez sur le bouton pour demander votre livret GRATUIT

Leurs en épargner le plus possible !

En grandissant, leur cerveau leur permettra d’avantage de stratégies pour éviter la surchauffe mais en attendant, nous devons, nous parents leur éviter au maximum ces sensations désagréables et cette hyper stimulation.

Un seul mot d’ordre : ANTICIPER !

Si vous le pouvez, éviter d’emmener vos enfants dans les supermarchés ou dans les lieux hyper stimulant…

Mais vous pouvez aussi utiliser d’autres techniques !

  • Aider les à focaliser leur attention sur un objectif précis : confier leur une mission pendant les courses, ils adorent ça et ceci leur permettra de maintenir leur attention sur un objectif…
  • Protéger les des différentes stimulations sensorielles en prévoyant lors de vos sorties des lunettes de soleil, des casques anti-bruit, un petit mouchoir sur lequel vous aurez pris soin de mettre une odeur qu’ils affectionnent…
  • Couper les étiquettes !!!
  • Permettez leurs de choisir des chaussures et des vêtements dans lesquels ils se sentent à l’aise…

 

confiance enfant precoce
cliquez sur l'image pour en savoir plus sur moi !
Suivez moi sur Facebook

5 Réponses à “L’hyperesthésie

  • Bonjour, pour les étiquettes, le mieux est de les découdre…ça gratte toujours et encore plus une fois coupées…

  • Alison Fertil
    8 moispassé

    Un énorme merci pour cet article sur ce sujet sensible et difficilement compréhensible par certains adultes qui ne connaissent pas la précocité intellectuelle et toutes ces particularités.

  • Celik Annie
    7 moispassé

    Bonjour, ce n est pas une TDAH plutôt ?

    • Bonjour Celik Annie, merci pour votre commentaire. Certaines spécificités de fonctionnement des enfants à Haut Potentiel peuvent en effet faire penser à un TDAH. Pourtant, tous les enfants précoces ne souffrent pas de TDAH et pourtant la majorité sont hyperesthésiques ! Seul un professionnel compétent en enfant à Haut Potentiel pourra faire la part lors de bilan de l’hyperesthésie et du TDAH.

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

emotion enfant precoce

OFFRE EXCEPTIONNELLE !
70% de réduction sur votre formation en ligne
Apprenez maintenant à aider votre enfant à Haut Potentiel à gérer ses émotions.
Votre formation en ligne (vidéo)
 + 4 BONUS offert
à 47 euros >> 17 euros
Cliquez ici pour en savoir plus
error: