Enfant precoce : 2 profils, 3 portraits, 40 caractéristiques

De nombreux parents se posent la question de la précocité ou non de leurs enfants.

D’autres, dont le diagnostic a été posé pour leur enfant, se demandent quels sont les comportements liés aux Haut Potentiel, ce qui est « normal » pour un enfant à Haut potentiel…

C’est vrai que lorsqu’on entre dans le monde du Haut Potentiel, nous avons beaucoup de questions qui restent parfois sans réponse.

J’ai réuni pour vous les connaissances glanées au fil de mes lectures, de mes conférences aussi pour vous proposer ces 2 profils, 3 portraits et 40 caractéristiques courantes chez l’enfant à Haut Potentiel.

Néanmoins, reconnaître votre enfant dans les différentes caractéristiques ne peut se substituer au passage d’une évaluation chez un professionnel qualifié pour poser le diagnostic de Haut Potentiel.

Bien évidemment, tous les enfants à Haut Potentiel ne partagent pas toutes ces caractéristiques ou elles ne sont pas présentent au même degré d’intensité. Il ne s’agit pas ici de dresser une liste de cases à cocher mais bien d’avoir une connaissance globale des différentes caractéristiques du Haut Potentiel pour dresser ensuite un profil unique de notre enfant.

Cette liste est intéressante pour vous aider à dresser le profil de Votre enfant : vous pouvez observer dans quelles caractéristiques vous reconnaissez votre enfant dans le but justement d’individualiser par la suite les actions éducatives que vous allez pouvoir lui proposer dans le respects de ces caractéristiques.

Car oui, certaines caractéristiques des comportements de nos enfants sont liés au Haut Potentiel mais cela ne veut pas dire qu’il faut les accepter ou s’y résigner. actions éducatives.Il s’agit justement d’en avoir conscience pour adapter nos

Vous le savez, je suis une grande partisane de l’individualisation des accompagnements de nos enfants. Cette base vous permettra je l’espère de construire un projet éducatif bienveillant et respectueux des besoins spécifiques de Votre enfant ! 

Notre rôle de parent est d’accompagner le mieux possible nos enfants vers leur devenir d’adulte. Nous devons pour cela mettre en place des outils éducatifs adaptés à leurs besoins, à leur personnalité, à leurs caractéristiques spécifiques afin de leur permettre de se construire le plus sereinement possible.

l'ennui

Avertissement : Cet article ne saurait se substituer à la passation d’un test chez un spécialiste pour identifier ou non le Haut Potentiel de votre enfant.

Vous obtiendrez la liste des spécialistes de votre région en contactant pour la France l’ AFEP

L’ANPEIP pourra également vous orienter.

Pour la Suisse, je vous invite à contacter l’Aseph

Pour la Quebec, vous trouverez des informations à l’AQD

LES 2 PROFILS DE L’ENFANT PRÉCOCE*

Le profil hétérogène ou complexe

Cet enfant va être plus sujets aux troubles des apprentissages, aux troubles moteurs ou encore aux troubles du langage.

C’est un enfant qui pense constamment et qui est doté d’une grande créativité intuitive, sa pensée est analogique (on cherche, non plus à tirer une règle globale à partir d’informations spécifiques, mais plutôt à examiner points communs, différences, et relations entre plusieurs objets de pensée) ce qui rend la planification difficile.

Cet enfant est souvent attachant, généreux, non conventionnel et hypersensibles.

Sa réussite scolaire est variable et dépend essentiellement de la relation qu’il aura ou non noué avec l’enseignant.

Le profil homogène ou laminaire

Ses résultats au test de QI est homogène.

L’enfant à Haut Potentiel dont le profil est laminaire est celui qui a un développement cognitif harmonieux.

Il est doté d’une grande facilité à apprendre.

 Il s’adapte bien mais est sensible aux attentes des autres. Il fonctionne bien à l’école mais il est susceptible de s’y ennuyer.

C’est un enfant anxieux qui peut rencontrer des difficultés dans ses relations sociale.

quotient emotionnel, precocite, figure d'attachement

LE SEUL SYNDROME LIE A LA PRÉCOCITÉ *

Si le fait d’avoir un profil d’enfant ou plus largement de personnes à Haut Potentiel ne relève ni d’un syndrome ni d’une maladie, J.C Terrassier dans « les enfants surdoués ou la précocité embarrassante » de 1999 décrit déjà le syndrome de dysynchronie comme une caractéristique du haut potentiel.

Cette dysynchronie s’exprime dans plusieurs environnements :

  • Scolaire ou professionnel : ennui, difficulté à apprendre, résultats variables…
  • Social : difficultés à entrer en relation avec les autres, à comprendre la limite, les normes sociales, isolement, sentiment d’être incompris.

Si certains enfants présentent un profil hétérogène de leurs capacités intellectuelles, l’hétérogénéité peut s’exprimer également dans d’autres domaines :

  • Une différence entre le développement intellectuel et le développement moteur: on observe alors des maladresses, des difficultés à écrire…
  • Une différence entre le développement intellectuel et attentionnel : les enfants à Haut Potentiel sont capables d’être attentif lorsqu’ils sont stimulés mais s’ils ne le sont pas assez alors ils peuvent adapter des comportements désorganisés et manquer de concentration.

Les enfants à Haut Potentiel ne sont pas plus sujets aux troubles de l’attention avec hyperactivité (TDAH) que les autres enfants. Ils deviennent inattentifs, agités et impulsifs lorsqu’ils ne sont pas suffisamment stimulés.

  • Une différence entre le développement intellectuel et affectif : On observe des comportements immatures, de l’anxiété…
enfant precoce

LES 3 PORTRAITS DE L’ENFANT PRÉCOCE *

LE PORTRAIT INTELLECTUEL

Les auteurs (O.Revol et son équipe, J.Siaud-Facchin, JC. Terrassier, A. Adda)) s’accordent pour définir les caractéristiques suivantes :

  • Un fonctionnement intellectuel spécifique démontré par les neurosciences
  • Un déficit de l’inhibition latente (reçoit toutes les informations et ne peut pas sélectionner l’information pertinente ce qui peut générer des difficultés scolaires face aux consignes)
  • Une pensée en arborescence dans laquelle chaque pensée en déclenche une nouvelle.
  • Une pensée globale et intuitive (fait des liens rapidement mais a du mal à argumenter)
  • Un grand attachement au sens des mots
  • Un traitement spécifique de l’information : leurs cerveaux en reçoit plus et plus rapidement que la moyenne des enfants du même âge.
  • Une grande curiosité
  • Une grande capacité d’attention à condition d’être intéressé
  • Un langage élaboré et structuré dès le plus jeune âge
  • Un intérêt pour les lectures « encyclopédiques »
  • Un grand intérêt pour les questions métaphysiques (vie, mort, univers…)
  • Un changement rapide des intérêts dès qu’ils sont maitrisés
  • Une grande mémoire
  • Un grand sens de l’observation, du détail
  • Une pensée créatrice, divergente qui peut générer un manque d’organisation
enfant precoce

LE PORTRAIT AFFECTIF ET COMPORTEMENTAL*

On retrouve chez les mêmes auteurs ces différentes caractéristiques :

  • Une hyperactivité émotionnelle
  • Une grande sensibilité émotionnelle face à l’injustice, les reproches, l’échec
  • De nombreuses négociations liées à un profond besoin d’équité
  • Une hyperesthésie (hypersensibilité des 5 sens)
  • Un besoin de sommeil inférieur à la moyenne
  • Un grand sens de l’humour
  • Une grande empathie (ressent ce que les autres ressentent)
  • Des peurs non conventionnelles pour leur âge (mort, fin du monde etc.…)
  • Une préférence pour lier des amitiés avec des enfants plus âgés ou des adultes
  • Besoin énorme de stabilité affective
  • Faible tolérance à l’autorité brute (justification des règles, besoins de sens)
  • Un esprit critique très développé
  • Un perfectionnisme qui doute souvent et qui a peur de l’échec
  • Une motivation liée à l’intérêt
enfant precoce, ecole enfants precoces

LE PORTRAIT SCOLAIRE*

On observe différents profils scolaires de l’enfant à Haut Potentiel mais je m’attacherai ici à décrire les caractéristiques globales observées par les auteurs* :

  • De grandes capacités et une grande rapidité d’apprentissage
  • De fréquente difficulté d’écriture (surtout chez les garçons)
  • Une résistance à l’apprentissage par cœur
  • Ennui qui peut-être injustement confondu avec un TDAH
  • Une difficulté à justifier ses résultats
  • Une excellente expression orale pour un écrit plus difficile
  • Une absence apparente de méthodologie (ils utilisent leurs méthodes et non les méthodes scolaires).
  • Fonctionnent à l’affectif pour avancer, pour apprendre
  • Besoin d’être valorisé dans les apprentissages
  • Besoin d’être apprécié par ses enseignants
  • Besoin de maîtriser son environnement.
Parents enfants precocite, Jeanne siaud facchin, Psychologue scolaire, Doué, Zèbre, Précocité intellectuelle, Quotient intellectuel, Douance, Surdoué

Les troubles de l'enfant à Haut Potentiel

Les enfants à Haut Potentiel dont le profil est hétérogènes sont plus fréquemment porteurs de troubles (dyslexie, dysgraphie, dysorthographie etc…) que les enfants dont le profil est laminaire.

Pour plus d’informations sur les troubles associés à la précocité, je vous invite à consulter mon article intitulé « Les « dys ».. mais encore? » en cliquant sur ce lien.

 

Haut potentiel et troubles du spectre autistique (TSA)

Vous connaissez sans doute l’excellent blog des « Tribulations d’un petit zèbre » dans lequel vous trouverez des mines d’informations !

Je vous propose ici d’exposer pour vous le chevauchement des caractéristiques propres au TSA et aux enfants à Haut Potentiel hétérogène **.

  • Intérêts vifs et absorbants qu’ils partagent peu
  • Difficultés dans leurs relations sociales, retrait social
  • Mauvaise compréhension des règles de la communication sociale
  • Humour particulier
  • Langage formel
  • Pensée divergente
  • Perfectionnisme
  • Hyperesthésie

Une fois encore, seul un professionnel qualifié peut établir un diagnostic de Haut Potentiel ou de TSA.

Ces caractéristiques communes ne peuvent pas suffire à poser un diagnostic mais nous éclaire néanmoins sur le questionnement que nous pouvons avoir parfois en tant que parents quant à l’un ou l’autre des diagnostics.

 

 

Enfant precoce : les 40 caractéristiques

*Sourceshttp://www.neuropsychologie-montréal.comhttp://www.douance.org

**Burger-Veltmeijer (2011)

Livres et conférences de JC. Terrassier, O.Revol et son équipe, J. Siaud-Facchin, J.F Laurent, A. Adda

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

famille enfant haut potentiel, emotions enfant haut potentiel

Rejoins les abonnés à  ma newsletter et

Reçois ton eBook GRATUIT : 

"Comment accompagner les émotions de mon enfant précoce?"

Remplis les champs ci-dessous

 
 
 
 
 
 
error: