L’enfant précoce et l’autorité

L'ambivalence de l'enfant précoce !

Le fonctionnement des enfants à Haut potentiel présente de nombreuses ambivalences.

L’une d’elle est le fait que l’enfant précoce a besoin d’un cadre stable et rassurant mais que dans le même temps il a beaucoup de difficultés à se soumettre à une autorité.

Cette ambivalence conduit fréquemment à des conflits avec nos enfants. Et ces conflits et crises répétés finissent par nous épuiser et même nous faire douter de nos compétences de parents.

C’est vrai quoi (!!,), un bon parent ne doit-il pas savoir se faire obéir de son enfant?!!! N’avez vous jamais entendu votre entourage, vos proches vous reprocher de ne pas être assez sévère, de céder aux caprices de vos enfants etc, etc… ?

L'enfant précoce et l'autorité

Ce que tous ces bien-pensants ignorent, c’est que l’enfant précoce ne fonctionne pas comme n’importe quel autre enfant ! Toute la difficulté réside dans le fait qu’il a pourtant les mêmes besoins que les autres enfants et donc celui de grandir dans un environnement stable et sécurisant aussi !

Alors comment faire pour avoir de l’autorité sur un enfant à Haut Potentiel?

autorite enfant precoce
autorite enfant precoce

Si vous tapez « autorité » dans Wikipédia, voici ce que vous allez lire :

« L’autorité est le pouvoir de commander, d’être obéi. Elle implique les notions de légitimité, de commandement et d’obéissance, d’un autre pouvoir qui impose l’autorité. La forme de la légitimité peut varier selon les circonstances. »

Commandement, obéissance…. Reconnaissez avec moi que précoce ou non, ce sont des concepts particulièrement désagréables !

Plus que les autres enfants, l’enfant précoce ne se soumet pas à cette autorité, il n’obéit pas « par principe », parce que c’est comme ça.

Pourtant, nos enfants n’ont pas un irrespect inné de l’autorité de l’adulte, ils n’éprouvent pas de plaisir particulier aux conflits, aux réprimandes qui viennent bien souvent sanctionner leur désobéissance.

Pourquoi nos enfants précoces ont-ils tellement de difficulté avec l'autorité?

  1. Nos enfants ont besoin de sens ! L’autorité ne repose pas sur du sens mais au contraire sur de l’arbitraire puisqu’il est décrété qu’une personne a le pouvoir de décider pour une autre, sans que cela ne puisse être justifié par la raison. Bien sûr, nous cherchons à mettre du sens sur notre propre besoin d’autorité : « c’est pour ton bien », « c’est pour te permettre de grandir » etc etc… En fait, on se donne des excuses pour justifier notre autorité mais nous ne pouvons pas lui donner réellement un sens. Ce manque de sens crée un stress dans l’organisme de nos enfants. Ils sont confrontés à un conflit interne intense car il leur faut répondre à la demande pour plaire et renoncer à leur besoin de sens. Ce besoin de sens est tellement fort qu’ils ne peuvent pas y renoncer.

2. Nos enfants détestent l’injustice !

Leur besoin de justice est tout aussi absolu que leur besoin de sens. Notre autorité vient faire effraction dans ce besoin de justice.

Quoi de plus injuste qu’un ordre!  L’autorité, l’ordre ne se soucie en rien des besoins d’autrui. Elle impose et attend de l’autre qu’il s’exécute sans mot dire. 

L’enfant à Haut potentiel ne peut se résoudre à cette exécution passive, pas toujours juste mais qui devrait être néanmoins admise comme telle.

Quelles solutions?

En tant que parent, nous sommes tenus de répondre aux besoins fondamentaux de nos enfants.

Alors quelles solutions avons nous pour répondre aux besoins de sécurité et de cadre de nos enfants à Haut Potentiel en respectant leurs spécificités et leurs besoins de sens et de justice?

Et bien tout d’abord, nous devons renoncer à notre autorité, cette autorité arbitraire qui ne tient pas compte des besoins de l’autre.

Attention, il ne s’agit pas de céder mais d’offrir à votre enfant un autre modèle d’éducation qui repose sur la confiance et le respect mutuel.

L’éducation positive vous permet de mettre en place ce type d’accompagnement ! Bien sûr, le chemin ne sera pas facile, nos enfants pour accepter de nous faire confiance doivent accepter parallèlement de ne plus tout maîtriser. C’est un nouveau dilemme, une autre de leur ambivalence qui entrera en action ! A nous d’être suffisamment rassurants et fiables, à nous de leur expliquer les aléas de l’existence qui nous empêchent parfois de tenir nos promesses, à nous d’accompagner les émotions que cela provoque chez eux.

 

parent precocite

C’est main dans la main avec nos enfants que nous pourrons solliciter leur coopération. C’est en donnant du sens à nos demandes que nous favoriserons leur acceptation non plus contrainte mais volontaire. C’est en reconnaissant nos erreurs que nous pallierons à leur sentiment d’injustice.

Voilà déjà quelques pistes pour se mettre en chemin vers un autre mode d’éducation.

 

Parce que le besoin de sécurité et de grandir dans un environnement rassurant et sécurisant fait parti des besoins de bases de tous les enfants, nous devrons parfois tenir un cadre, des règles malgré les protestations de notre enfant. Si malgré le fait d’avoir expliqué notre demande, tenté d’avoir été honnête sur nos motivations, si malgré cela notre enfant se rebelle, fait une crise ou qu’une tempête émotionnelle se déclenche, alors nous devrons être fort(e) et tenir, ne pas relâcher le cadre pour éviter la tempête. C’est à ce prix là que nous permettrons à nos enfants de pouvoir nous associer à une personne de confiance et c’est également à ce prix là que nous lui permettrons de grandir sur des bases solides.

3 Réponses à “L’enfant précoce et l’autorité

  • et qu’en est il de l’enfant précoce, mal élevé, sans aucun cadre ni respect, car oui ça existe hein, faut pas tout mettre sur la précocité.

    • Bien sûr comme pour les autres enfants, tout est possible ! Et certains enfants précoces sont sans doute comme vous le décrivez… Pour ceux comme pour tous les enfants, ils ne sont pas responsables de l’éducation qu’il reçoive ou plutôt de leur manque d’éducation ! C’est donc aux parents de ces enfants là qu’ils seraient bon de faire quelques rappels des règles de bases d’accompagnement d’un enfant.

  • MECHITOUA Sabrina
    5 moispassé

    Bonjour
    Avec notre fils de 10ans les crises sont fréquentes avec hurlements, pleurs et il râle beaucoup. Un psychologue que nous avons vu nous a dit qu’il est comme ça parceque nous ne mettons pas un cadre assez ferme et que nous ne devons plus tolérer ces crises. Pourtant on nous a toujours dit qu’au moment de la crise on ne peut rien faire et qu’il fallait attendre qu’il finisse de hurler pour agir. Le psychologue dit qu’il faut le punir tout de suite. Je me dis que si j’avais su cela avant, cela m’aurait peut être évité d’avoir un enfant aussi désagréable et pénible avec nous (il est très bien à l’extérieur avec tout le monde). Comment mettre un cadre ferme tout en étant bienveillant?surtout qu’avec lui dès qu’on essaie d’être plus souple il est tout de suite insupportable.
    Merci
    Sabrina

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

famille enfant haut potentiel, emotions enfant haut potentiel

Rejoins les abonnés à  ma newsletter et

Reçois ton eBook GRATUIT : 

"13 activités éducatives

pour développer l'Intelligence Emotionnelle

de mon enfant à Haut Potentiel?"

Remplis les champs ci-dessous

 
 
 
 
 
 

famille enfant haut potentiel, emotions enfant haut potentiel

Rejoins les abonnés à  ma newsletter et

Reçois ton eBook GRATUIT : 

"13 activités éducatives

pour développer l'Intelligence Emotionnelle

de mon enfant à Haut Potentiel?"

Remplis les champs ci-dessous

 
 
 
 
 
 
error: