Les émotions : Pourquoi les accompagner pour mon enfant à Haut Potentiel?

Si vous me suivez sur ce blog ou si vous avez assisté à certaines de mes webconférences, vous savez désormais que pour moi, l’éducation positive est une de nos meilleures options pour relever les défis que nous impose la précocité de nos enfants.

Il est probable que comme moi, vous ayez lu beaucoup d’ouvrages sur la parentalité positive, que vous ayez la sensation d’en avoir compris le principe global et même les subtilités.

Pour autant, vous ne parvenez toujours pas à réduire les tempêtes émotionnelles de votre enfant…

Quand j’ai rencontré les premières difficultés avec mon fils, j’ai essayé différentes approches. J’ai même mis en place des tableaux de renforcement des comportements positifs !

Oui, oui, moi, moi qui défends depuis toujours dans mon champ professionnel d’éducatrice spécialisée, l’inutilité de ces méthodes, je les ai mises en place chez moi avec mon fils !!

Je l’ai fait car j’étais épuisée des oppositions permanentes de mon fils, des provocations des négociations sans fin. Et j’étais au début assez satisfaite de me rendre compte que ce système marche ! 

les émotions de bases

En effet, mon fils se conformait plus à mes attentes. Mais ce n’était pas le seul effet de cette méthode : je me suis assez rapidement aperçu que mon fils n’apprenait rien, enfin si, il apprenait à me faire plaisir, à être conforme à ce que j’attendais de lui mais il n’apprenait rien ni sur lui ni sur les comportements à adopter ou pas. Il répondait aux attentes de mon super tableau pour me faire plaisir et pour obtenir quelque chose…

les émotions

Lorsque j’ai eu la chance de participer à cette formation professionnelle intitulée « Education positive et bienveillance éducative », j’ai compris qu’il était possible de changer de regard.

 

J’ai retiré mon beau tableau et je me suis attachée à tenter de comprendre les comportements de mon fils.

L’idée, c’était de voir les comportements de mon enfant comme des messages, comme des choses qu’il essaye de me dire. J’ai cherché à comprendre pourquoi mon fils avait ces comportements indésirables ? Qu’est-ce qui pouvait bien l’amener à s’opposer de cette façon ? Quels étaient ses besoins inexprimés ?

Toutes ces questions trouvaient des réponses dans la même chose : les émotions ! Tout ce que mon fils met en place, tout ce que chaque être humain met en place dans sa vie quotidienne trouve sa source dans les émotions !!

 

J’ai alors changé de regard sur les comportements de mon fils. Je ne les ai plus observées comme des problèmes à résoudre mais plutôt comme des messages à décoder. Tous les comportements indésirables qu’il mettait en place (opposition, négociation, provocation…) venaient me dire quelque chose de son état émotionnel.

Le monde des émotions est vaste et parfois un peu trouble et les enfants ne sont pas de manière innée sensibilisés à les identifier, à les reconnaître et à les canaliser.  Tout cela résulte d’un apprentissage et c’est à nous, parents, de les aider à les décrypter, à les décoder, à les apprivoiser aussi.

L’enfant à Haut Potentiel a toujours un Quotient Intellectuel élevé mais son Quotient émotionnel demande à être développé. C’est même, à mon sens, le développement de son intelligence émotionnelle qui va lui permettre de faire parti des enfants à haut potentiel qui vont bien !

Comment développer l'intelligence émotionnelle de mon enfant à haut potentiel?

Personne ne nous a jamais appris à apprivoiser nos émotions !

 En tout cas, les gens de ma génération n’ont en général pas tellement eu cette chance ( !) C’est même plutôt l’inverse, nous avons appris à les camoufler, à les enfouir, à ne surtout pas les montrer. L’éducation traditionnelle pensait qu’il n’était pas utile voir même qu’il était dangereux d’attacher de l’importance aux émotions, sous peine de contribuer au développement des émotions indésirables !

Et nous, parent de ces enfants souvent hypersensibles, nous reproduisons ce que nous connaissons. Pas de culpabilité à avoir, c’est un système qui se met en place de manière tout à fait inconsciente : nous avons tendance à reproduire ce que nous avons vécu.

les différentes émotions

Quand j’étais enfant, mon hypersensibilité était stigmatisée comme une faiblesse. Je n’ose imaginer ce que ça aurait été si j’avais été un garçon…

J’ai entendu toute mon enfance que ces émotions, je devais les contrôler, les maîtriser ou les cacher. J’ai tellement bien appris ma leçon que j’ai longtemps pensé qu’en effet j’étais maître de tout cela et je parvenais même à camoufler mon hypersensibilité, mais à quel prix…

Je n’en veux pas (plus!) à mes parents. Eux non plus n’ont pas appris à donner de l’importance à leurs émotions et ils ont simplement reproduit le schéma qui leur a été transmis.

Mais aujourd’hui, on ne peut plus nier l’importance des émotions. Aujourd’hui, nous savons grâce aux neurosciences affectives que les émotions sont des éléments importants de la construction de nos enfants.

L'éducation positive pour comprendre les différentes émotions

L’éducation positive nous offre plusieurs outils pour prendre en compte les émotions de nos enfants dans nos modèles d’éducation. Même plus que cela, elle nous propose de considérer les émotions de nos enfants comme des messages à décrypter. Elle nous invite à les comprendre comme un indice d’un des besoins de base de nos enfants non assouvis.

COMMENT FAIRE LORSQU’ON A SOI-MEME PAS EU CE MODELE D’EDUCATION ?

J’ai lu une citation un jour qui disait « Soi le parent que tu aurais aimé avoir quand tu étais enfant ». J’aime beaucoup cette petite phrase, elle m’inspire beaucoup dans les choix éducatifs que je fais avec mon fils.

Accompagner un enfant à Haut Potentiel que nous en fûmes un nous même ou non nous donne une merveilleuse occasion de nous réparer, de réparer un peu l’enfant qui sommeille toujours en nous et qui a été blessé par l’éducation traditionnelle.

Je vous invite à prendre ce chemin du développement du Quotient émotionnel pour et avec votre enfant ! Nul besoin d’être un professionnel des émotions pour transmettre à nos enfants la valeur de son monde émotionnel.

Regardons simplement en nous, retrouvons l’enfant que nous étions et faisons le pari que si nous nous efforçons d’être avec notre enfant le parent que nous aurions aimé avoir, alors nous ne reproduirons pas comme un automate l’éducation que nous avons-nous même reçu et qui nous a blessé…

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

famille enfant haut potentiel, emotions enfant haut potentiel

Rejoins les abonnés à  ma newsletter et

Reçois ton eBook GRATUIT : 

"Comment accompagner les émotions de mon enfant précoce?"

Remplis les champs ci-dessous

 
 
 
 
 
 
error: