Les besoins pédagogiques spécifiques de nos enfants à Haut Potentiel

Il y a quelques semaines de cela, je vous proposais « mes 13 conseils pour aider mon enfant à apprendre sans s’énerver ».

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de méthodes pédagogiques adaptées à nos enfants au fonctionnement atypique.

Les difficultés que rencontrent nos enfants dans le cadre d’un scolarité classique sont nombreuses… Et si nous essayons de voir comment, en tant que parent, nous pouvons aider nos enfants précoces à l’école.

La scolarité des enfants précoces

Certains enfants à Haut Potentiel attendent impatiemment leur entrée à l’école. Ils rêvent d’apprendre à lire, à écrire et d’avoir enfin des réponses à toutes les questions qu’ils se posent depuis longtemps !

Et puis vient le grand jour !!  Ça y est, le premier jour d’école est enfin là ! Nos enfants s’élancent le cœur tremblant dans cette nouvelle grande aventure. Les premiers jours et premières semaines se passent et nous voyons petit à petit la déconvenue apparaître sur leurs visages. Ou parfois ils ne montrent rien de leur immense déception mais adoptent un comportement agressif à l’école. A moins qu’ils ne réservent leurs colères et leurs intenses besoin de décharge lorsqu’ils nous retrouvent à la sortie de l’école… Ah cette bonne figure d’attachement avec laquelle ils vont pouvoir enfin décharger de tout le stress emmagasiné au cours de la journée !

enfant precoce, ecole enfants precoces

Comment éviter la souffrance de nos enfants précoces à l'école?

Voilà une question que vous êtes très nombreux(ses) à me poser. Mais je vais vous en poser une autre : est-ce vraiment à nos enfants de s’adapter à l’école ou à l’école de les accueillir tels qu’ils sont, avec leurs besoins spécifiques d’enfants atypiques ? Sur le papier, la réponse est claire, l’école doit s’adapter aux fonctionnements particuliers des enfants précoces.

Nous pouvons constater la bonne volonté des décideurs sur le site Eduscol.

Prendre en compte les besoins éducatifs particuliers des élèves intellectuellement précoces est une directive claire de l’Education Nationale.

Pourtant, nous le constatons chaque jour dans nos vies quotidiennes, ces directives sont loin d’être appliquées et prises en compte dans chacune des classes comportant 1 ou plusieurs enfants précoces.

Plutôt que de chercher « à qui la faute » et sur qui déverser la colère que m’inspire cette situation, essayons plutôt de voir de quelles manières nous pouvons, nous, parents, intervenir sur la situation de notre enfant face aux apprentissages de manière à les faciliter.

 

Il est très difficile d’avoir une influence dans un endroit où l’on n’est pas. Or, l’école n’est pas le lieu des parents mais celui des enseignants et si nous « subissons » à la maison les effets de cette scolarité tumultueuse, il reste délicat de pouvoir intervenir en tant que parent au sein de l’école.

La configuration même de l’enseignement dans une école classique avec son nombre d’élèves par classe, le manque de formation de certains maitre(sses) d’école sont des difficultés auxquelles nous ne pouvons pas palier.

Pourtant des solutions existent !

Nous pouvons par exemple tenter de répondre aux besoins de connaissances de nos enfants en leur procurant des supports pédagogiques qui respectent leurs fonctionnements spécifiques. Ces supports peuvent être utilisés à la maison, en dehors des temps de classe mais ils peuvent également être proposés aux maîtres et maîtresses d’école comme outils pour éviter l’ennui de nos enfants dans les classes.

Certains enfants à Haut Potentiel, en souffrance dans le milieu scolaire en viennent à perdre leur motivation et à saboter leurs apprentissages. Nous pouvons en tant que parent tenter de comprendre avec eux comment faire renaître cette motivation et ainsi les aider à conserver une bonne estime d’eux même.

Je ne peux que vous conseiller d’établir un partenariat avec les équipes enseignantes, de tenter de rester en lien, de faire équipe même. J’ai bien conscience en écrivant ces mots que cela n’est pas toujours facile à faire. Néanmoins, c’est souvent grâce à cela que les enfants à Haut Potentiel ne se noient pas dans le système éducatif français tel qu’il est aujourd’hui. Il y a à l’éducation nationale des personnes motivées, curieuses, ouvertes qui seront ravies d’associer leurs connaissances pédagogiques à la connaissance que vous avez des besoins de votre enfant. D’autres fois, ce sera plus compliqué…

Vous avez alors la possibilité de demander la mise en place d’un PPRE. Vous trouverez en suivant ce lien un exemple de mise en place de PPRE dans l’académie de Besançon en 2017.  

Nous pouvons enfin, comme je le fais, faire le choix de l’instruction en famille. Cela demande de l’organisation et du temps mais permet également d’adapter la façon de proposer les apprentissages dans le respect des besoins et des envies de nos enfants.

Vous le savez si vous me suivez depuis quelques temps (merci !!), je suis éducatrice spécialisée et donc plus compétentes sur les questions d’éducation que sur les questions de pédagogies. C’est pour cela que je travaille, depuis quelques temps déjà, en partenariat avec Isa Lise du blog « Apprendre avec Bonheur ». (Isa Lise : suivez ce lien pour tout savoir sur elle !)

C’est donc avec grand plaisir que je l’ai invité à venir nous parler des besoins pédagogiques spécifiques de nos enfants à Haut Potentiel. Très compétente sur ce sujet comme sur ceux des « dys », TDAH ou encore asperger, Isa lise nous propose au cours de cette conférence de nous parler de :

1- La grande désillusion : fréquente désillusion de l’enfant au moment d’entrer en classe et plus particulièrement lorsqu’il entre en CP

 2- Le saut de classe : indispensable ou risqué? Parfois on répond aux parents que pratiquer un saut de classe est risqué, nous démêlerons le faux du vrai.

3- Un enrichissement indispensable

 4- Des particularités pour apprendre.  il sera bien entendu question des particularités de l’enfant à haut potentiel

5- Profils mixtes: l’enfant à haut potentiel peut en effet cumuler haut potentiel et autre particularité (dys, TDA, syndrome Asperger), celles-ci seront brièvement présentées.

Vous pouvez voir la video  en cliquant ici !

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: