Les « Dys », mais encore?

Les troubles « dys » se réfèrent à une singularité de la structure cérébrale et un manque d’automatisation spécifique à une fonction qui gênent les apprentissages dans un ou plusieurs domaines

  • Le langage oral : Dysphasie(s)
  • Le langage écrit : Dyslexie(s)
  • Le fonctionnement visuo-spatial et les praxies : Dyspraxies(s)
  • La capacité à utiliser le nombre, à raisonner, à résoudre des problèmes : Dyscalculie
  • L’attention : Troubles Déficit de l’Attention avec ou sans hyperativité (TDAH)

Le développement intellectuel est normal dans les autres domaines mais les fonctions cognitives nécessaires pour apprendre puis pour accéder aux compétences académiques sont ralenties voire très limitées.

Le DSM-5 utilise l’expression « Troubles spécifiques des apprentissages » pour prendre en compte l’ensemble des troubles liés aux apprentissages.

Les personnes « dys » se retrouvent en situation de handicap chaque fois qu’elles sont confrontées au mot, que ce soit pour lire, l’écrire ou le comprendre. Dans le cadre scolaire classique, les enfants et les adolescents sont particulièrement fragile, ont peu confiance en eux et craignent le jugement des autres.

autorite enfant precoce

La pose du diagnostic est primordiale en ce qu’elle permet de comprendre qu’il ne s’agit ni d’un retard dans les apprentissages, ni d’une déficience intellectuelle.

Les « dys » sont des troubles et cette appellation permet d’envisager des stratégies compensatoires prenant appui sur les fonctions préservées.

dys precocite

Les signes des différentes "dys"

Les dysphasies : trouble spécifique du langage oral

  • Difficulté d’élocution : langage oral réduit, déformation des mots, logorrhées
  • Troubles de la syntaxe : phrases incomplètes souvent sans verbe, confusion des genres, discours fragmenté
  • Compréhension partielle : mauvaise mise en lien des informations, manque de précision dans le langage, discours fragmenté

La personne dysphasique est en permanence dans la situation de quelqu’un en train d’apprendre une langue étrangère, sans langage spontané.

http://www.dysphasie.org http://adrienhonnons.com/ecran/Dysphasie-2

Les dyslexies : trouble spécifique du langage écrit

  • Dyslexie phonologique : ne permet pas ou mal la lecture de mots nouveaux ou compliqués. La ressemblance phonétique de certains mots engendre des confusions
  • Dyslexie lexicale : incapacité à lire des mots irréguliers et globalement peu de mots sont reconnus
  • Dyslexie mixte : cumule les difficultés rencontrées dans les cas précédents

http://www.apedys.org

http://www.adrienhonnons.com/ecran/Dyslexie-4

 Connaissez vous les alphas?

 Cette méthode a été créé justement pour favoriser l‘apprentissage de la lecture des enfants présentant une dyslexie. En favorisant l’apprentissage par images mentales, les enfants dyslexiques ont enfin une possibilité d’apprendre la lecture en s’amusant ! Cette méthode ludique est de plus en plus utilisée pour l’ensemble des enfants qui très vite se prennent d’affection pour ces petits personnages et leurs histoires.

 

dys precocite
Cliquez moi !

Les dyspraxies : trouble d’acquisition de la coordination motrice

L’enfant, l’adulte ayant une (des) dyspraxie(s) peut présenter des difficultés gestuelles, visuo-spatiales, constructives et de repérage spatio- temporel à des degrés divers entraînant toujours une lenteur, une maladresse et une fatigabilité notoire.

  • Maladresse en motricité fine et en motricité globale
  • Troubles neuro-visuels entraînant des difficultés d’exploration des textes
  • Grande lenteur, fatigue
  • Mauvaise organisation des tâches au quotidien
  • Difficultés de concentration, mémorisation, troubles attentionnels
  • Problème d’équilibre et de tonus musculaire
  • Difficultés pour mâcher, déglutir, prononcer
  • Difficultés de repérages dans le temps, dans l’espace, en géométrie
  • Maladresse dans les rapports à l’autre

http://www.123dys.fr

http://www.dyspraxie.info

http://www.dyspraxies.fr

 

Les dyscalculies : troubles spécifique logico-mathématique

  • Difficulté pour écrire un nombre dicté
  • Difficulté pour comparer des chiffres et savoir différencier le plus grand du plus petit
  • Difficulté pour estimer des quantités
  • Savoir les tables de multiplication par coeur sans en comprendre le sens
  • Aversion ou anxiété envers les mathématiques ou présenter des comportements d’évitement

Les enfants peuvent avoir des difficultés pour

  • Reconnaître immédiatement les petites quantités
  • Compter sur leurs doigts
  • Dénombrer
  • Effectuer un calcul mental
  • Poser une opération par écrit
  • Résoudre des problèmes
  • Suivre des procédures, exécuter des stratégies de comptage

http://dyscalculie-over-blog.com http://troublesneurovisuels.unblog.fr/dyscalculie-spatiale/

Toujours sur le principe des images mentales, les enfants peuvent désormais apprendre les tables de multiplication en s’amusant !

De nouveaux outils d'apprentissage !

Cliquez moi !

Troubles déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité :TDAH

Le DSM-5 désigne le TDAH comme un trouble faisant son apparition pendant plus de 6 mois et avant l’âge de 12 ans de plusieurs symptômes entraînant une gêne fonctionnelle significative dans au moins deux environnement distincts.

  • Inattention : incapacité à se concentrer sur une tâche plus de quelques minutes et grande distractibilité
  • Impulsivité motrice et cognitive : l’action précède la pensée
  • Hyperactivité : agitation motrice non contrôlée et incessante

http://www.tdah-france.fr

 

Les dysgraphies

Elle peut souvent constituer un signe d’appel pour une dyspraxie.

L’écriture est irrégulière, variable, illisible, crispée.

Certaines personnes dysgraphiques écrivent bien voire très bien au prix d’une lenteur extrême et d’une fatigabilité énorme liée à une surcharge cognitive. D’autres écrivent très rapidement sans pouvoir maîtriser leurs gestes

 

Les dysorthographies

La dysorthographie est une conséquence durable de la mauvaise acquisition des différents aspects de l’orthographe.

Elle est très souvent un signe d’appel d’un autre trouble dys et plus particulièrement d’une dyslexie mais peut avoir d’autres origines.

http://www.ffdys.com

https://sites.google.com/site/dralainpouhet/les-dys-troubles-specifiques

Laissez moi votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

famille enfant haut potentiel, emotions enfant haut potentiel

Rejoins les abonnés à  ma newsletter et

Reçois ton eBook GRATUIT : 

"Comment accompagner les émotions de mon enfant précoce?"

Remplis les champs ci-dessous

 
 
 
 
 
 
error: